Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Action Radon 2022

Action Radon 2022


Peu de ménages connaissent le taux de radon dans leur logement. C’est pourquoi l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN), en collaboration avec les provinces wallonnes et les régions bruxelloise et flamande, organise chaque année une campagne d’information et de sensibilisation appelée « Action Radon ».

Un simple test suffit ! Utiliser un détecteur est le seul moyen de savoir si l’on est exposé au radon. Ce détecteur doit être placé dans une pièce du rez-de-chaussée. La mesure s’effectue pendant trois mois, au terme desquels le détecteur doit être renvoyé pour analyse au service qui vous l'a livré.

Du 1er octobre au 31 décembre 2022, les citoyens peuvent commander un détecteur de radon via le site web www.actionradon.be pour un coût de 15€ (comprenant l’analyse et l’aide éventuelle à la remédiation).

Lorsque la concentration en radon est trop élevée, les partenaires de la campagne accompagnent le propriétaire dans un processus de remédiation. En fonction du type de construction et du taux mesuré, les actions de remédiation à envisager vont de l’obturation des voies de passage du radon à l’amélioration de la ventilation, jusqu’à l’aspiration de l’air dans le sol sous la dalle. En parallèle, les partenaires de la campagne proposent au public toute une série de services liés au radon comme des aides directes par téléphone, des brochures, etc. En Brabant wallon, le S.A.M.I. (Service d’Analyses des Milieux Intérieurs) se déplace au domicile des personnes lorsque la concentration en radon est supérieure à 600Bq/m³ afin de réaliser de nouvelles mesures et de conseiller au mieux les occupants dans leurs travaux pour diminuer la concentration en radon.

Réflexe numéro 1 : aérer/ventiler

Une bonne qualité de l’air intérieur du bâtiment est primordiale pour la santé de ses occupants. Le manque de ventilation, particulièrement pendant la période froide de l’année, contribue à augmenter significativement la concentration en radon. La méthode la plus simple et souvent la plus efficace pour s’en préserver consiste donc à ventiler et aérer le bâtiment. Pour les nouvelles constructions comme pour les rénovations, l’étanchéité à l’air entre la dalle du bâtiment et le sol est de la plus haute importance pour éviter l’exposition au radon. La problématique du radon peut être également préoccupante dans les maisons dites « passives » ou « basse énergie », où l’étanchéité à l’air est maximisée, lorsque la ventilation du bâtiment et le renouvellement de l’air ne sont pas suffisants.

Actions sur le document