Budget 2018

Nous présentons un budget 2018 à l’équilibre (montant positif à l’exercice propre de 186.176,57 €), sans diminuer le service rendu à la population ni la masse salariale, et sans augmenter la taxation.

Les transferts sont maîtrisés : 935.517,38 € pour la zone de Police (même montant qu’en 2017), légère diminution de la dotation à la zone de secours (460.822,60 € contre 462.431,57 € en 2017) et 1.398.748,81€ pour le CPAS (au lieu de 1.242.280,32 € en 2017).

Pour le reste, au niveau du budget ordinaire, on ne note pas de grande différence avec le budget précédent. Les projets initiés précédemment sont maintenus, voire consolidés. Rappelons qu’un travail de rigueur budgétaire a déjà effectué depuis plusieurs années, afin d’établir nos derniers budgets au plus proche de la réalité. Il y a donc de moins en moins de marges à trouver dans les dépenses de fonctionnement qui font toutefois l’objet d’une analyse régulière attentive des chefs de service.

Au niveau du budget extraordinaire, avec des moyens limités, nous poursuivons néanmoins notre politique de rénovation de nos voiries et de nos bâtiments, mais de manière mesurée et ciblée, sur l’ensemble du territoire communal et des infrastructures.

Quelques recettes

- Les recettes ordinaires qui nous parviennent de la Région wallonne (Fonds des Communes) représentent un montant de 2.293.683,43 €.

- La taxe IPP représente à Rebecq un montant de 3.741.500,49 € et le précompte immobilier représente un montant de 2.143.760,11 €.

- On reçoit plusieurs subsides pour du personnel : 23.608 € pour le poste de coordinateur de l’accueil temps libre, 78.797,30 € pour le service Plan de Cohésion Sociale, 18.600,00€ pour le poste de Conseiller en environnement

Quelques dépenses

- Les rémunérations du personnel d’administration communal et des mandataires politiques actuels et anciens (pensions) s’élèvent à 2.382.223,85 €.

- Notre intervention pour le fonctionnement de la Zone de Police Ouest Brabant wallon est de 935.517,38 €.

- La contribution communale dans la charge de fonctionnement de la Zone de secours (ex service incendie) s’élève à 460.822,60 €.

- Les dépenses totales du secteur enseignement se montent à 828.077,38 €, elles couvrent notamment les frais de fonctionnement de l’enseignement ainsi que les frais de personnel liés aux accueils extra-scolaires.

- Les plaines de vacances, les festivités, les activités sportives et les frais liés à la Bibliothèque représentent un montant de 844.997,02 €.

- L’intervention pour les Fabriques d’Eglise représente un montant total de 120.314,104 €.

- La dotation annuelle au Centre Public d’Action Sociale est de 1.398.748,81 €.

- La gestion des immondices, via l’Intercommunale du Brabant Wallon, représente un montant total de 636.100 €.

Investissements

Entre autres :

- la réfection du Chemin du Croly pour un montant de 375.000 €

- la création d’un cheminement cyclable à la Rue Marais à Scailles pour un montant de 67.400€ avec un subside de 33.700€

- un marché de réfection de voiries diverses (hydrocarbonés) pour un montant de 100.000€

- un marché stock pour les réparations urgentes de trottoirs et voiries pour un montant de 10.000 €

- un marché de marquage routier pour un montant de 20.000€

- la réfection de la Vallée des Oiseaux et du Chemin Tambourin pour un montant de 100.000€

- le remplacement de boiseries extérieures à l’école de Germinal pour un montant de 15.000€

- des travaux de recouvrement de sol à l’école du Montgras pour 26.000€

- le remplacement de la chaudière de l’école de Germinal, pour un montant de 30.000€

- le remplacement de stores dans les écoles, pour un montant de 30.000€

- l’achat de structures pour bâches supplémentaires, pour un montant de 3.000€

- l’achat de mobilier scolaire pour les diverses implantations pour un montant de 8.500 €

- la poursuite de l’acquisition de terrains pour la ZIT (Zone d’Immersion Temporaire), pour un montant de 30.000 €

- la réfection de la rue du Pont (ré-inscription et majoration) pour un montant de 230.000€ dont 89.354,34 € via le subside PIC.

Le montant total du service extraordinaire recouvrant ces investissements est estimé à 1.212.645,14 €.

Ces investissements seront financés comme suit :

- par des subsides à recevoir, qui sont de l’ordre de 48.700 €

- par emprunt, pour un montant de 805.345,66 €

- par un prélèvement sur le fonds de réserve (358.599,48 €)