Budget 2011

Budget 2011, Les taxes n’augmentent pas


Le budget 2011 a été voté par le Conseil communal du 21décembre. Le Bourgmestre nous explique les choix qui ont guidé la confection de ce budget : « Le programme d’investissements pour 2011 est conséquent. C’est un choix mûrement réfléchi, qui nous apparaît comme une nécessité dans les circonstances de crise actuelles et surtout après la terrible catastrophe naturelle qui s’est abattue sur notre commune en novembre dernier. Des projets que nous pensions mener les années suivantes sont devenus urgents et essentiels, comme par exemple le réaménagement de la Grand Place de Quenast, durement touchée par les inondations et que nous avons inscrit en point prioritaire au Plan triennal. Il nous faut également envisager la réfection des bâtiments sinistrés (Espace du petit Moulin, Taverne…), ainsi que programmer un important travail d’entretien et d’aménagement des cours d’eau

Le budget 2011 se différencie des précédents par l’important travail qui a été réalisé par les services administratifs afin d’étudier avec précision chaque article de manière à coller au plus près à la réalité. Chaque article est désormais piloté par un agent, sous la direction d’un chef de bureau, et sera suivi et adapté tout au long de l’année selon l’évolution des dossiers. « Un réel effort a été réalisé afin que ce budget initial reflète au plus près ce que sera le futur compte. Nous souhaitons mettre en oeuvre une gestion financière rigoureuse et cela nécessite un changement des fonctionnements ancestraux des administrations, souvent plus enclines à garder des marges. L’étude de chaque article budgétaire permet aux agents d’affiner leur méthode de travail et d’assurer un meilleur suivi de leurs budgets. Depuis plusieurs années, nous induisons cette politique active de gestion rigoureuse et précise et ce budget 2011 est la matérialisation d’un travail de longue haleine, qui sera poursuivi et approfondi dans les années à venir. »


Au niveau de l’extraordinaire, le budget 2011 est un budget ambitieux, dans la lignée du budget 2010, afin notamment de mettre en oeuvre un programme conséquent de travaux publics, visant à d’assainir le patrimoine, embellir les espaces publics et le cadre de vie et offrir aux citoyens des infrastructures publiques de qualité. « Il est essentiel à nos yeux, en ces temps moroses suivant la plus grande catastrophe naturelle que Rebecq ait connue en cent ans, de redonner de l’espoir et une dynamique positive à la population. C’est le rôle des pouvoirs publics d’induire cette dynamique en mettant en oeuvre des projets collectifs. Nous sommes heureux d’avoir pu une fois encore préserver la population en n’augmentant pas les taxes, malgré les charges toujours plus nombreuses qui pèsent sur les communes et notre volonté de réaliser des investissements et de continuer à mettre en oeuvre les projets souhaités par la population

Quelques dépenses

  • Le montant total des rémunérations du personnel d’administration communal et des mandataires politiques actuels et anciens (pensions) s’élève à 1.823.524,81 €.
  • L’intervention pour le fonctionnement de la zone de police est de 719.111,86 €.
  • La contribution communale dans la charge de fonctionnement du service incendie (Tubize) se monte à 220.000 € et l’intervention de Rebecq dans le centre 100 se monte à 5.000 €.
  • Les dépenses totales pour le fonctionnement de l’enseignement ainsi que les frais de personnel liés aux accueils extrascolaires se montent à 497.922,51 €.
  • Les dépenses liées aux plaines de vacances, festivités, activités sportives et Bibliothèque représentent un montant de 648.206,88 €.
  • L’intervention pour les fabriques d’église représente un montant total de 139.430,02 €.
  • La dotation annuelle au Centre Public d’Action Sociale représente un montant de 1.104.339,96 €.
  • Le coût de collecte et d’incinération des immondices représente un montant total estimé à 406.351,41 €. (en sachant qu’en matière de déchets il faut fonctionner en termes de coût vérité, ce qui signifie que l’habitant rebecquois paie le coût réel de traitement des déchets).

Quelques recettes

  • Les recettes qui nous parviennent de la Région wallonne (Fonds des communes) représentent un montant de 1.690.359,62 €.
  • Les recettes liées à l’enrôlement des taxes communales et des transferts provenant de l’Etat Fédéral représentent un montant total de 5.923.580,20 €. Il est à remarquer que les deux principales taxes que sont la taxe additionnelle à l’IPP et la taxe communale additionnelle au précompte immobilier sont inchangées par rapport à l’exercice antérieur.
  Subside à recevoir   Fonds de réserve    Emprunt 

l’égouttage de la Chaussée de la Genette, de la Rue Haute Franchise, du
Marais à la Bouloire, de la rue d’Overchies et du Sentier de Rebecq ainsi
que l’aménagement des voiries avoisinant la Chaussée de la Genette  
545.000 €    1.920.109 € 
 
la réfection des cours d’école    
    200.000 € 

la finalisation des projets mis en place suite aux réunions de concertation
avec les riverains :
la poursuite des aménagements de sécurité à Rognon (trottoir Blocu &
RAVEL)
les travaux d’égouttage eau pluviale de la Place de Wisbecq
des aménagements et travaux d’assainissement à la Cité des Carrières
des aménagements au Clos du Jardinier
des aménagements Rue Trieu du Bois
des aménagements Rue de la Station
des aménagements Rue Sainte Renelde et Rue du Montgras 
2.500 € 74.000 € 300.000 €

le projet «Droit de tirage», réfection des rues Haute Franchise et Maurice
Bouvette 
67.000 €   153.000 €

l’aménagement d’une zone de parking à la Rue de la Gendarmerie    
    150.000 €

la rénovation de la Grand Place et de ses abords (inclus Rue Parmentier et
carrefour Cure)
150.000 €   747.137,65 €

le renouvellement des châssis de l’école communale de Germinal  
45.000 € 10.000 €  

l’installation d’un point d’eau au cimetière de Bierghes   
 

5.500 €

 

l’élagage le long du circuit du RRR    
    50.000 €

l’assainissement et l’aménagement de l’Ancienne Gare de Rebecq    
    40.000 €

la réparation des berges de la Senne    
    150.000 €

un grand entretien des cours d’eau    
    240.000 €

la construction d’un terrain de foot synthétique  
595.000 €   105.000 €

construction de 3 espaces multisports  
335.750 € 59.250 €  

l’aménagement de la Grand Place de Quenast  
222.675 €   397.325 €

 

Le montant total du service extraordinaire recouvrant ces investissements est estimé à
8.422.938,50 €.

Ces investissements seront financés comme suit :

  • par des emprunts s’élevant à 5.679.821,65 €
  • par des subsides à recevoir, qui sont de l’ordre de 2.198.925 €
  • par un prélèvement sur le fonds de réserve (544.707,91 €)