Dernières volontés, euthanasie, dons d'organes

Dernières volontés :

Une déclaration de dernières volontés peut être enregistrée dans la commune de domicile.

Le choix peut porter sur le mode de sépulture :

  • l’inhumation des restes mortels ;
  • la crémation suivie de l'inhumation des cendres dans l'enceinte du cimetière ;
  • la crémation suivie du placement des cendres dans le columbarium du cimetière ;
  • la crémation suivie de la dispersion des cendres sur la pelouse de dispersion du cimetière ;
  • la crémation suivie de la dispersion des cendres en mer territoriale belge ;
  • la crémation suivie de la dispersion des cendres à un endroit autre que le cimetière ou la mer territoriale belge ;
  • la crémation suivie de l'inhumation des cendres à un endroit autre que le cimetière ;
  • la crémation suivie de la conservation des cendres à un endroit autre que le cimetière.

Le choix peut également porter sur le rite confessionnel ou non confessionnel pour les obsèques, ainsi que la mention de l’existence d’un contrat obsèques.

La personne souhaitant faire une déclaration de dernières volontés doit se présenter à l’Administration communale munie de sa carte d’identité. La déclaration est alors encodée dans le Registre national et elle devient accessible à toutes les communes de Belgique.

 Euthanasie :

La déclaration anticipée d’euthanasie permet à une personne de marquer son accord pour être euthanasiée, dans certaines conditions bien déterminées.

Cette déclaration s’effectue dans la commune de domicile et doit être renouvelée tous les 5 ans.

Deux formulaires sont remis au demandeur qui les complète et les rend à l’Administration communale pour encodage. Une copie lui sera restituée avec un accusé de réception.

Si l’intéressé le souhaite, il peut annuler sa déclaration anticipée d’euthanasie à tout moment. Pour ce faire, il doit se présenter à l’Administration communale muni de sa carte d’identité.

 Dons d’organes :

 Toute personne  peut :

  • se déclarer expressément donneur ;
  • déclarer ne plus vouloir être donneur ;
  • déclarer ne plus vouloir être donneur et s'opposer à tout don ;
  • déclarer s'opposer à tout don ;
  • déclarer ne plus s'opposer au don ;
  • déclarer ne plus s'opposer au don et vouloir être donneur.

L’intéressé peut changer sa déclaration à tout moment auprès de son Administration communale.

Il faut se munir de sa carte d’identité.